NJ Café - Saint-Victoret

Formule choisie:
Entrée/plat/dessert à 18,5€: salade du chef (artichauts frais, lardons, croûtons, ravioles de Romans frites, andouille de Guéméné, avocat et œuf poché), faux-filet cuit à la plancha et frites maison, tiramisu au spéculoos + 1 fond de culotte (Suze et crème de cassis) + 1 bouteille de vin blanc "Coteaux d'Aix-En-Provence, D2" à 17€

Qualité/Prix: 3/4
Formules diverses et variées, à prix relativement honnêtes; portions de plats taillées pour les appétits limités; pauvre choix de vins (surtout en blanc), de qualité ordinaire.

Cadre/Décor/Service: 3,5/6
Restaurant musical mettant (un peu trop) en exergue Marilyn Monroe; ambiance cabaret à la couleur rouge omniprésente (boas, sièges à l'assise agréable, panneaux plafonniers limitant le brouhaha du coup de feu, etc.); scène habillée de rideaux en velours de cette même couleur, dominée par un échafaudage de spots faisant face au bar-comptoir, véritable ligne de départ d'un service excessivement long; serveuses volontaires mais vite dépassées par les évènements et manquant de sérénité, défaut se lisant facilement sur leur visage.

Cuisine: 5,5/10
Cuisine décorée du titre de "Maître Restaurateur", mettant en évidence le "fait maison" et la fraîcheur des produits bruts mais ne rimant pas avec générosité; salade du chef sans grand intérêt avec une sensation de fourre-tout, sans réelle ligne conductrice (ravioles trop frites, une simple tranche d'andouille, lardons et croûtons "riquiquis", absence d'avocat mais œuf poché maîtrisé à la perfection); faux-filet trop gras, à la cuisson juste et frites "maison" appréciables; tiramisu immodérément riche et sucré, dénué de subtilité en fin de repas; mention spéciale pour le NJ Burger au goût tenant la promesse du visuel.

Note globale: 12/20

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

back
to top