Le Garage - Martigues

Formule choisie:
Menu Couleur Noire (prélude, amuse-bouches et trois choix dans la carte) à 41€: saint-jacques de Dieppe et légumes racines sous toutes les coutures; volaille de Mouriès cuite en 2 façons, polenta crémeuse et oignons caramélisés; la bûche Top Chef (chocolat, caramel beurre salé et banane) + 1 bouteille de vin rouge "Les Fées Brunes", 2016 Jean-Luc Colombo à 48€

Qualité/Prix: 3,5/5
Fabien Morreale, après avoir été sous les feux des projecteurs dans Top Chef saison 4 en 2013, quadrille aujourd'hui, avec discrétion, la ville de Martigues. Trois établissements sont à sa charge dont le cadet, Le Gusto Caffé d'origine italienne et la benjamine âgée de 5 ans, la boulangerie-pâtisserie Gaspard. Le Garage, l'aîné en question ici, distille des cartes composées de trois entrées, trois plats et trois desserts chaque mois depuis plus de 10 ans, respectant une attachante transparence vis-à-vis de ses fidèles producteurs de matières premières. Rouge à 37€, noire à 41€ et dorée à 49€ définissent respectivement les couleurs des principaux menus à deux, trois et quatre choix; la sagesse pouvant même conduire à une formule du marché à 27€, disponible uniquement le midi.

Cadre/Décor/Service: 3,5/5
Direction le centre ville de Martigues et plus précisément un ancien garage automobile pour non pas retaper la carrosserie de sa voiture mais retapisser son estomac. La façade vitrée du Garage laisse deviner des bolides rutilants à l'intérieur, du mobilier contemporain clinquant justement mis en valeur par de doux points de lumières et des teintes grises, noires et rouges. En fond de grille pouvant contenir une grosse trentaine de couverts, s'ouvre au public le paddock où le chef affine les derniers réglages sous les lampes chauffantes. Est à déplorer un service plutôt lent, des arrêts au stand à ne pas montrer dans toutes les écuries, ne mettant pas la jeune brigade coiffée de casquettes sur un piédestal.

Cuisine: 7,5/10
Charcuterie fine et toasts de luxe, dressés par des condiments à poigne comme la poudre d'olives noires séchées, réveillent d'entrée les palais. S'en suivent, en une entrée jouant sur les textures, de généreuses noix de saint-jacques snackées et nacrées à cœur, chouchoutées par des légumes racines en purée, glacés à brun ou bien encore crus. Puis, un jus corsé caresse le blanc de volaille moelleux à souhait et sa ballottine dans un plat où pickles d'oignons et polenta onctueuse jouent des coudes pour décrocher l'équilibre. Enfin, à côté d'une bûche individuelle où l'on distingue clairement les couches de mousse chocolatée, de caramel beurre salé et de biscuit sous sa robe de chocolat nervurée, se glisse une subtile quenelle de crème glacée à la banane.

Note globale: 14,5/20

20 avenue Frédéric Mistral, 13500 Martigues (ouvert du mardi au samedi, de 12h à 13h30 et de 19h à 21h30)



CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

back
to top