La Cave de Baille - Marseille

Formule choisie:
Filet de lieu noir, tarte à la poire + 1 verre de vin blanc "Poivre d'Ane"

Qualité/Prix: 2/4
Prix surévalués pour une telle qualité de déjeuner, hormis les desserts relevant le niveau de la prestation; quantités passablement faibles (pour exemple, la portion ridicule de riz); choix de vins pantagruélique, avec plus d'un millier de références et parmi elles, de belles, rares et originales bouteilles (sympathique découverte en ce qui concerne le vin nature et sans sulfite du Languedoc).

Cadre/Décor/Service: 3,5/6
Ouverture minimaliste vers l'extérieur, donnant que très peu de lumière naturelle; ambiance feutrée et style "bistrot chic de ville", accentués par les murs saturés de bouteilles; longue table surélevée, entourée de hauts tabourets en métal brut; luminaire artisanal fait de caisses en bois au dessus du mini comptoir, rappelant la dénomination du lieu; serveur très peu précis, notamment pour le conseil des vins (comble pour une cave!), décrivant le vin du pays d'Aix, uniquement de "passe-partout"; différence de traitement flagrante entre clients: chouchoutés, les habitués servis rapidement et les autres, au lance-pierre; assiette à dessert ébréchée à différents endroits; note détaillée demandée et total divisé en 2 en réponse (la prochaine fois, ne le proposez pas!).

Cuisine: 6/10
Cuisine de brasserie parfois mal exécutée: manque d'assaisonnement pour la compotée de légumes accompagnant le filet de lieu et mayonnaise rappelant fortement un aïoli servi le même jour, semoule sèche au fond de l'aumônière et manque de finesse pour la garniture de cette dernière; belle cuisson de poisson à noter; fondant (et bien fondant!) au chocolat de belle facture et tarte à la poire simplement efficace mais partiellement calcinée.

Note globale: 11,5/20

CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

back
to top