L'Arôme - Marseille

Formule choisie:
Menu entrée/plat/dessert à 28€: millefeuille de chair de tourteau aux citrons confits; croustillant de volaille fermière aux parfums de tajine; profiteroles, glace caramel au beurre salé et chocolat chaud + 1 verre de vin blanc M. Chapoutier à 5,50€

Qualité/Prix: 4/5
La cuisine méditerranéenne de ce lieu, née des mains du chef autodidacte Romain, réussit l'exploit, tellement rare dans la cité phocéenne, de concilier produits frais du marché, goût et raffinement. Gribouillés dans un cahier d'essais, trois entrées, trois plats et trois desserts s'affichent simplement entre les lignes d'une seule et même page. Efficace mais trop imperceptiblement variable, la carte joue la transparence en proclamant haut et fort (et avec raison) le "tout fait maison" hormis les glaces et les pains. Toutes les combinaisons de menus demeurent alors possibles: "entrée + plat", "plat + dessert" ou la plus inattendue "entrée + dessert" à 22,50€, plat unique à 19€ et "entrée + plat + dessert" à 28€. Les vins ne sont pas la priorité de la maison mais leurs sélections, aussi minimes soient-elles, sont justes et s'accordent à chaque instant avec l'exquise spécialité du chef: le cromesquis de veau au mascarpone et jus corsé.     

Cadre/Décor/Service: 4/5
Située dans une petite ruelle autour de la Plaine, cette table met l'accent sur l'univers de l'écolier pour sa décoration: un pupitre en bois avec encrier à l'étage, des chaises aux matériaux nobles, des cahiers de brouillons en guise de menus, une imposante fresque, peinte par l'artiste locale Amo, représentant un gamin qu'on peut imaginer jouer dans la cour de récréation, etc. Le modeste et grinçant escalier, au milieu de la salle, mène à une petite mezzanine au bas plafond et aux poutres apparentes, véritable cocon pour les plus petits. Le relais entre les deux serveurs est, quant à lui, bien huilé, dynamique et professionnel, à l'image de leur accueil souriant en toutes circonstances.         

Cuisine: 7,5/10
Le moelleux de la chair de tourteau aux citrons confits contraste à merveille avec le croquant des lamelles de céleri rave: le parfait équilibre pour une entrée fraîche et légère. La présentation du plat suivant demeure, quant à elle, plus grossière et malheureusement, en bouche, le résultat se confirme. Savoureux mais trop secs, le croustillant de volaille fermière aux parfums de tajine et sa quenelle de purée se retrouvent juste à temps sauvés (ou saucés) par un jus relevé. Enfin, le visuel des chouquettes ne trompe pas: il s'agit bien d'une pâte à choux artisanale et leur taille généreuse apporte un côté gourmand au dessert, accentué par le coulis de chocolat chaud. Le bémol voire le petit regret revient à la glace caramel au beurre salé; pourquoi ne pas se fournir au glacier voisin L'Eléphant Rose A Pois Blancs?  

Note globale: 15,5/20

9 rue des 3 Rois, 13006 Marseille (ouvert du mardi au vendredi, de 12h à 13h45 et du lundi au samedi de 19h45 à 22h45)



CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

back
to top