La Mercerie - Marseille

Formule choisie:
Menu entrée + plat + dessert à 26€: chou frisé, crème crue, huître de Camargue, huile de persil, pomme de terre et oignons marinés; poitrine de cochon, pomme de terre au beurre fumé, blettes et zaatar; kiwi, glace kiwi-miso, sésame noir et dacquoise sésame + 1 verre de vin blanc Roussillon "Supernova", Vin de France 2016 Domaine Danjou Bannessy à 6,50€

Qualité/Prix: 4/5
Fraîchement décorés du titre du meilleur sophistroquet 2019 par le guide Le Fooding, Harry Cummins, chef en cuisine, Laura Vidal, sommelière avertie et Julia Mitton, gérante d'expérience forment le trio détonant qui bouscule le quartier de Noailles depuis plusieurs mois. La cuisine de marché de La Mercerie se veut accessible tout en laissant entrevoir le style du chef: vivante, innovante et passionnée. En échafaudant de nouveaux menus chaque semaine, la jeune équipe colle au plus près à la saisonnalité et sublime les produits locaux, comme les légumes issus de la permaculture de Jean-Baptiste Anfosso. Deux combinaisons, lestées de deux euros ces derniers mois, rançon d'un succès grandissant et mérité, ornent la carte au déjeuner: entrée + plat ou plat + dessert à 23€ et entrée + plat + dessert à 28€.

Cadre/Décor/Service: 4/5
En lieu et place de l'historique mercerie Cat, derrière la discrète enseigne nouvellement finalisée (jusqu'alors griffonnée timidement sur la baie vitrée), se dissimule le premier restaurant fixe de ces fondus de pop-ups. Les murs défraîchis, laissés volontairement bruts pour donner du cachet, s’accommodent à merveille avec les chaises blanches design et les tables en bois à l'empiétement couleur vert-de-gris. La cuisine totalement ouverte et cernée d'un comptoir à manger piqué de tâches de vin, remplit parfaitement sa fonction conviviale, sous des suspensions filaires où chaque ampoule  met en lumière les assiettes. Dans une ambiance décontractée et détendue à proximité des fourneaux, les tabliers, rayés marine et blanc, officient avec bonne humeur, à l'image de leurs événements comme le "Neighbors Market" rassemblant les copains.

Cuisine: 7,5/10
En entrée, du chou frisé croquant, des quartiers de pommes de terre fondantes et des huîtres charnues de Camargue, le tout assaisonné simplement mais justement d'un filet d'huile de persil, suffisent à éveiller les papilles. Au milieu de quelques feuilles de blettes et d'une purée relevées par le thym libanais, le plat fait la part belle à une poitrine de cochon marquée au fer rouge par le célèbre barbecue en argile et céramique, le Big Green Egg à la cuisson fumée au charbon de bois. Pour conclure, le kiwi, très peu souvent travaillé en restauration, s'exhibe en fruit frais et en glace mais n'est pas la seule star de ce dessert: le sésame noir, présent sous différentes textures, souligne une touche asiatique déjà assumée par le miso.

Note globale: 15,5/20

9 cours Saint-Louis, 13001 Marseille (ouvert du mercredi au dimanche, de 12h à 14h30 et du mercredi au samedi de 19h30 à 22h30)



CONVERSATION

0 commentaires:

Publier un commentaire

back
to top